ZigaForm version 4.6.9
09 80 33 14 94 - 06 95 53 67 58 contact@bourgeon-expertise.fr

La société Bourgeon Expertise est parti à la rencontre de M. Adam Ahmad, petit fils d’une des grandes figures du diamant au 20ème siècle, aujourd’hui héritier de cet empire, il accepte de répondre à vos questions, tout particulièrement sur le diamant brut et ses secrets.

Présentation :

-Je m’appelle Adam Ahmad, je suis le Directeur Général du HF Diamond’s, nous sommes présents à Anvers depuis l’arrivée de mon grand-père au début des années 70. Nous étions originellement basés en Afrique, où  nous achetions des diamants. Mon grand-père a décidé d’explorer le marché belge et d’ouvrir un bureau. Voici en quelques mots le début de notre histoire.

Le diamant est-t-il rare ?

-Il y a beaucoup d’idées reçues quand on vient à parler de la rareté du diamant. Les diamants sont entre guillemets «rares» dans le sens où ils proviennent d’un long processus géologique. Ils sont produits dans le manteau de la Terre où sont présentes des conditions extrêmes de température et de pression; ces dernières étant indispensables à la cristallisation naturelle de ces gemmes. Ils se forment pendant des milliards d’années et leur remontée à la surface terrestre est conditionnée par des manifestations volcaniques spécifiques.

La rareté du diamant n’est pas liée comme on pourrait penser à la quantité de pierres en circulation sur le marché mais plutôt à son coût onéreux, ses spécificités, et ses composants chimiques.

Où peut-on trouver du diamant ?

-On trouve des diamants dans le monde entier. Il y a des gisements connus au Venezuela au Brésil, en Amérique du Sud. En Amérique du Nord, il y a le Canada. En Afrique, il y a la Guinée, la Sierra Leone, le Libéria, en Afrique de l’Ouest. L’Angola, la RDC, l’Afrique du Sud, le Botswana… Sur le continent Asiatique, il y a l’Inde, plus au sud l’Australie. Sans oublier, la Russie qui se distingue depuis peu comme un très gros producteur de diamant, non pas récemment car elle en a toujours produit. Les diamants sont partout dans le monde.

Pourquoi le diamant est-il aussi cher ?

-La raison pour laquelle les diamants sont très chers ne peut s’expliquer en un mot. Le terme diamant provient du grec ‘adamas’ qui signifie incassable. Le diamant est la matière la plus résistante connue par l’homme. Il est très résistant aux rayures et extrêmement dur. De telles raisons les rendent si rares.

Une autre propriété moins connue, est que les diamants sont cent fois plus conducteur thermique que le cuivre. Nombre de diamants de qualité inférieure (que nous appelons dans l’industrie «boart») sont utilisés pour la fabrication industrielle, les processus industriels  en raison de leur durabilité et de leur capacité à conserver la chaleur.

Comment se forme un diamant ?

-Les diamants sont créés dans le manteau terrestre très très près du noyau, où se concentrent  une importante pression et une température très élevée. Il est faux de penser qu’un diamant se crée à partir de charbon et d’une combinaison entre forte  pression d’une part et haute température d’autre part. Les diamants sont composes a 100% de carbone. Les molécules de Carbone se cristallisent sous une température et une pression bien spécifiques. De plus beaucoup de diamants sont détruits lors d’éruptions volcaniques.

Donc il faut comprendre qu’un diamant extrait de la mine est un véritable miracle de la nature car il reste intact pendant la phase de remontée à la surface de la Terre.

Quels types de diamant trouve-t-on dans la nature ?

-Il y a toutes sortes de diamants, certain valent 0.50$ le carat et d’autre plusieurs millions de dollars. Si l’on faisait l’expérience de déposer des diamants bruts de mauvaise qualité au milieu de la rue, les piétons passeraient à côté sans se rendre compte que ce sont des diamants. Ils penseraient qu’il s’agit de pierres banales.  Pour répondre à la question, il y a des diamants de couleur blanche, jaune, des couleurs fancy : rose et bleu…

 En conclusion, les diamants ne correspondent pas uniquement aux objets brillants sur nos mains… mais regroupent une large gamme de pierres.

Comment évaluer le prix d’un diamant brut ?

-L’estimation d’un diamant se fait grâce à l’analyse de 4 caractéristiques, que l’on nomme communément la « règle des 4C » : Le carat (Carat), la couleur (Color), la pureté (Clarity), et la taille (Cut).

Le Carat représente le poids, la Couleur est… évidemment la couleur, la Pureté représente le quantité d’inclusions dans la pierre et la Taille est la manière dont la pierre a été taillée et polie (si la pierre est taillée avec une bonne ou une excellente symétrie). C’est Tous ces facteurs qui affectent le prix.

Quand nous évaluons un diamant brut, il y a des diamants qui valent 0,5$ par carat et il y a des diamants qui valent des millions de dollars par carat, donc il faut analyser la pierre en anticipant son potentiel après taille. En d’autres termes, il faut estimer quelle quantité de diamant poli peut être extraite à partir de la pierre brute.

C’est donc la manière de calculer le prix d’un diamant brut.

Quelles sont les procédures de sécurité ?

-La sécurité est critique en ce qui concerne le marché du diamant. Quand on parle de l’industrie du diamant dans son ensemble, on parle de la chaine du début à la fin.

Le début est évidement la mine; les mines en générale sont la propriété de compagnie minière qui bien sûr, assurent leur propre sécurité. Comme dans tout type d’activité la corruption existe malheureusement et ne disparaitra pas. Il y a beaucoup de gens qui pratiquent l’activité minière illégalement et n’assurent aucune sécurité sur la mine. Etant donné le prix du diamant les procédures de sécurité sont très strictes et très contrôlées. Elles s’appliquent du transport des diamants de l’aéroport au bureau en convois blindés escorte policières, etc…

Au bureau, là encore, plusieurs règles de sécurité qui n’existent pas dans d’autres secteurs, doivent être respectées afin que les compagnies d’assurance acceptent de nous assurer. Par exemple il y un SAS obligatoire pour l’accès au bureaux  c’est à dire la deuxième porte ne peut s’ouvrir que si la première est verrouillée pour pouvoir identifié qui entre, ainsi que l’alarme bien sur et d’autre paramètre.

Comment garantir l’éthique de votre stock ?

-La question des diamants éthiques a été posée après le film ‪Blood Diamond‬ de Leonardo Di Caprio. De nos jours l’industrie du diamant légitimiste et garantit ses diamants par l’acte D’affiliation remis par le ‘procédé Kimberley’ pour assure une traçabilité des diamants. Le ‘procédé Kimberley’ est une organisation qui détermine si le diamant provient d’une zone sans conflits. La Centre Afrique par exemple connait une guerre civile donc l’organisation ne lui accordera pas le « procédé Kimberey ».

Quelle est la particularité de cette pierre par rapport à d’autres ?

-La raison pour laquelle le diamant est unique est liée à sa résistance, ce n’est que depuis un siècle que le diamant  a gagné en notoriété. Avant ca les rois et empereurs possédaient plutôt des gemmes type rubis, émeraude, saphir, ils étaient rarement décorés de diamants. Quand Debeers débuta l’extraction minière du diamant au début du 20siècle, ils ont promulgué massivement au grand public qu’est-ce un diamant et le premier film qui mit en relief le sujet est l’œuvre cinématographique de 1953 de Marylin Monroe « diamond are a girl’s best friend », ce fut le premier contact entre le diamant et le public

Tous les diamants colorés sont-ils « Fancy » ?

-Lorsque l’on cite le terme Fancy dans le vocabulaire diamantaire, il faut d’abord comprendre la classification, il y a un standard du spectre couleur de D à Z dans l’ordre alphabétique, D signifie le plus blanc et plus vous suivez l’ordre croissant alphabétique plus la teinte jaune apparaît dans la pierre, après Z nous avons certains paramètre que nous appelons “Diamant couleur Fancy”, faint yellow, light yellow, fancy light yellow, fancy yellow, intense yellow, et la concentration de couleur la plus saturée est appelée Vivid Yellow.

il existe aussi un large panel de couleur comme le rose, le bleu, l’orange, le violet, le vert, le couleur la plus chère et la plus rare est la rouge donc si vous avez un diamant rouge s’il vous plaît ….

Quelle est l’étape après la réception de la pierre ?

-Quand je récupère mes diamants du AWDC (Antwerp World Diamond Centre), la première étape est l’analyse des marchandises, certains lots de pierre sont vendus à des clients commerçants, les pierres d’une certaines valeur commerciales qui méritent d’être taillées sont envoyées chez un diamantaire pour être polies et ensuite je certifie la pierre avec un laboratoire de gemmologie comme le GIA aux Etats-Unis ou le HRD à Anvers et je la présente à des négociants. Il n’y a pas une réponse à cette question, car chaque valeur influe le processus.

Call Now Button